Bio

Profil

© fondazionecourmayeur.it
  • Prénom et nom: Sophie Mathiou
  • Née à Aoste-Italie le 5 février 2002
  • Ville d’origine: Gressan (Vallée d’Aoste)
  • Familie: Igor, Sabrina (parents), Thierry, Henri (frères)
  • Equipes: Cadre National #2 des disciplines techniques / Centro Sportivo Carabinieri
  • Spécialiste en slalom, slalom géant, supergéant
  • Points de force: Curiese, entreprenante, déterminée, constante, têtue
  • Loisirs: Randonnée en montagne, faire du vélo, voyager et découvrir de nouveaux endroits, jouer au tennis, apprendre les langues étrangères

Portrait

Le ski alpin est un affaire de famille: la grand-mère et la tante de Sophie, Roselda Joux et Sonia Vierin, ont été skieuses professionnelles et elles ont participé pendant plusieurs années à la Coupe du Monde, et puis encore aux Jeux Olympiques et au Championnat du Monde. En plus, sa mère Sabrina est moniteuse de ski.

C’est donc à l’âge de deux ans qu’elle chausse les skis la neige pour la première fois… et quelques années plus tard, voici les premières courses. Elle se fait rapidement remarquer pour son talent, en obtenant la qualification aux phases internationales des trophées internationaux de ski « Topolino » et « Pinocchio » et en remportant le slalom à l’Alpe Cimbra FIS Children Cup 2018. Les disciplines techniques (slalom et slalom géant) deviennent bientôt son focus… mais elle montre d’avoir un bon « pied » aussi dans la vitesse.

Après presque dix ans passés dans sa toute première équipe, le «Ski Club Pila» à Gressan, elle est promue dans l’équipe régionale de la Vallée d’Aoste (ASIVA) et donc en 2018, elle fait ses débuts dans les courses FIS. Un an plus tard, le 29 mars 2019, elle remporte le titre italien de slalom cathegorie «Aspiranti» à Passo San Pellegrino, en battant, avec une très solide deuxième course, de nombreuses adversaires plus agées. C’est aussi grâce à ce résultat qu’elle obtient la troisième place dans le circuit « Gran Premio Italia ».

En 2018, après avoir été admise dans l’équipe sportive des «Carabinieri», elle est capable d’améliorer son niveau de plus en plus: lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020 à Lausanne, elle impressionne avec ses performances dans le slalom géant et la combinée alpine, en se battant pour une médaille jusqu’à l’arrivée.

Pour la saison 2020-21 elle est promue à l’équipe d’Italie junior et elle gagne ses tout premiers points en Coupe d’Europe. Puis, le 10 mars 2021, elle est protagoniste d’un authentique exploit, en gagnant le titre du monde junior en slalom à Bansko (BUL), un résultat qu’aucune skieuse italienne n’avait achevé pour 28 ans.

Ce dernier résultat lui donne le droit de faire ses débuts à la finale de Coupe du Monde à Lenzerheide: après avoir participé au Team Event (où elle remporte sa course), le 20 mars 2021 elle pousse sa première grille « individuelle » dans le top circuit du ski alpin. Le premier pas vers un avenir radieux…

La vraie force de Sophie est sa attitude exceptionnellement compétitive: elle attaque toujours sur le terrain de course, en faisant de son mieux et se battant jusqu’à la ligne d’arrivée. Cela fait d’elle l’une des jeunes skieuses les plus suivies de notre époque.